polynésie
info locale

Hiro Tefaarere risque l'inéligibilité

justice tahiti
tribunal
©Polynésie 1ère
Accusé de détournements de fond à la SETIL, Hiro Tefaarere a été jugé ce 19 mai par le tribunal correctionnel de Papeete. Le procureur a requis trois ans de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et trois ans de privation de ses droits civiques. Le délibéré est attendu pour le 30 juin
L’ancien élu UPLD, Hiro Tefaarere, a comparu ce mardi 19 mai devant le tribunal correctionnel pour des faits remontant à 2009. A l'époque, l'homme était alors président de la SETIL, le gestionnaire de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Ce que la justice lui reproche ? D'avoir voulu effacer les dettes d’une société de duty free, sans consulter le conseil d’administration. L’avocat du mis en cause, maître Lau, a demandé le renvoi du procès. Fraîchement mandaté, ce dernier n'a pas eu connaissance de tout le dossier.

Maïtre James Lau, avocat  de Hiro Tefaarere, interrogé par Tauarii Lee

affaire setil/james lau


Mais cette demande a été refusée par le tribunal correctionnel de Papeete, l'affaire a donc bien été jugée ce 19 mai. Le procureur a requis trois ans de prison avec sursis contre Hiro Tefaarere, trois ans d’inéligibilité et  trois ans de privation de ses droits civiques. Le procureur a aussi requis six  mois de prison avec sursis contre Mareva Marchesini et une amende de 3 millions pour la société de Duty Free Casimir. Le délibéré sera rendu le 30 juin prochain.