Focus sur les chantiers de la côte-Est

edouard fritch hitiaa o tera
cote est
©polynesie.la1ere

Le président Edouard Fritch est en tournée de chantiers sur la côte Est. Au programme sécurisation des talus d’Orofara, cale de mise à l’eau à Papenoo, bétonnage de route et bus électriques à Taravao.

Edouard Fritch et son ministre des grands travaux, René Temeharo ont coiffé leur casque de chantier ce mardi 16 février. Une journée sous le signe du béton pour suivre l’avancement de certains chantiers.

Sécurisation du talus d’Orofara

Première étape au pied du talus d’Orofora. Une zone de 400m de falaise à sécuriser pour éviter les éboulements sur la route comme cela s’est déjà produit en janvier dernier. Un chantier qui devrait couter près de 90 millions de francs.

C’est de l’argent mais ce n’est pas si excessif quand on sait que derrière il y a un vrai danger.

Edouard Fritch, président de la Polynésie française

Le chantier a déjà commencé depuis 6 mois. Il est très technique. Il faut littéralement recouvrir de grillage toute la falaise avec des ancrages à 3 mètres de profondeur.

La cale de mise à l’eau de Papenoo

Ce chantier était attendu de longue date par les pêcheurs de la commune et les plaisanciers.

cale mise à l'eau
©polynesie.la1ere

Mahaena, sécurisation de la rivière

Aux abords de la rivière un chemin piétonnier a déjà été réalisé. Autre étape importante la reconstruction prochaine du pont sur la rivière qui permet d’accéder à un ilot ou vivent des habitants. L’ouvrage a plus de 40 ans et est totalement délabré. Des travaux de sécurisation des berges ont par ailleurs été réalisés pour protéger des inondations qui sont récurrentes à cet endroit. Plus d’une centaine de millions de travaux sont prévus à cet endroit.

La délégation s’est ensuite rendue à Taravao pour assister à la mise en service de nouveaux bus électriques et visiter les aménagements de la pointe Tehoro à Mataiea.