Hôpital Mama’o : clap de fin

travaux publics tahiti
Démolition Mama'o
©Polynésie 1ère
Le 21 décembre prochain, il ne restera plus rien de l’ancien hôpital Mama’o. La démolition du bâtiment est entrée dans sa dernière phase. Le désamiantage est terminé et il ne reste plus qu'un bâtiment à détruire. La déconstruction aura coûté près de 500 millions.
Le président Edouard Fritch, ses ministres Albert Solia et Nicole Sanquer étaient en visite ce jeudi 8 décembre sur le chantier de l’ancien hôpital Mama’o. Sur place, des engins lourds s’affèrent à démolir ce qui reste du bâtiment.


Dans un avenir proche, le Pays envisage la construction de terrains de sport et une aire destinée à faire de l'évènementiel. "Nous avons de le projet de construire un grand complexe sportif avec une arena et un parcours santé. Un environnement où la population pourra pratiquer le sport et recevoir des manifestations sportives", affirme Nicole Sanquer; la ministre desSsports
 

De son côté, Albert Solia était plutôt nostalgique ce jeudi matin. Mama’o et les Polynésiens, c’est une longue histoire mais surtout un pan de la vie communautaire polynésienne. Des enfants sont nés à Mama’o, des personnes y ont été soignées et d’autres y sont décédées. « Nous sommes arrivés au bout de l’histoire », confie le ministre de l’équipement, qui revient également sur les projets en cours.

Retrouvez le reportage complet dans nos journaux télévisés de ce jeudi 8 décembre sur Polynésie 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live