polynésie
info locale

Les hôpitaux en grève

santé tahiti
grève dans les hôpitaux
les médecins en grève ©Polynésie Première
Grève confirmée au centre hospitalier du Taaone et dans les hôpitaux de Taravao, d'Afareiaitu, d'Uturoa et de Nuku Hiva. Les urgences sont assurées.

Le syndicat des praticiens hospitaliers réuni en assemblée générale lundi 6 novembre dans la matinée a décidé de franchir le pas. Un conflit inévitable au vu du refus de la ministre Tea Frogier, ministre en charge de la fonction publique, de les recevoir.

Elle  est la seule d'après Marc Lévy, le président du Syndicat des Praticiens Hospitaliers de Polynésie (SPHPF) à pouvoir discuter de la reconnaissance de leur ancienneté.

Marc Levy, président du syndicat des praticiens hospitaliers de Polynésie française.

C’est un conflit qui couvait depuis longtemps. A plusieurs reprises les médecins ont alerté les autorités. Ils demandent une mise à niveau des textes polynésiens avec ceux de la métropole.

Tous les ingrédients du conflit sont réunis.

Pendant la grève, un service minimum sera requis dans les hôpitaux. Toutes les urgences seront assurées. Mais le mouvement devrait paralyser certaines activités. Les consultations et opérations chirurgicales non urgentes programmées risquent d'être différées.
 

Première rencontre Fritch / Macron