Hôtellerie : la crise

tourisme tahiti
Hôtellerie : la crise
Hôtellerie : la crise ©Polynesie La1ere
Deux grosses structures emblématiques de Moorea et de Bora Bora ont fermé, tout le secteur est dans le rouge.
La dernière note de conjoncture de l’institut de la statistique indique que la fréquentation touristique a chutée de 60% en mars dernier, premier mois de la crise du coronavirus. Ce taux a ensuite tutoyé le zéro absolu suite à l’arrêt des liaisons aériennes.

Conséquence directe de cette déflagration sans précédent, plusieurs hôtels et pensions de famille, à Tahiti comme dans les îles, ont été contraints de fermer. L’Intercontinental de Moorea a annoncé qu’il ne reprendrait pas son activité et le Méridien de Bora Bora qu’il entreprenait des travaux pour une durée d’au moins 18 mois.
Hôtellerie : la crise


Bilan d’une activité en pleine tourmente et réactions de la ministre du tourisme et du travail Nicole Bouteau …
Hôtellerie : la crise