IFBB : une soirée exceptionnelle

sport tahiti
IFBB
©Polynésie 1ère
Samedi 13 mai, la salle de l'hôtel de la côte Est, accueillant l’IFBB Open Polynésie Championship 2017, était comble. Cette compétition est la première de l’année. Le athlètes comme les spectateurs ont fait le show. Retour sur une soirée exceptionnelle.
Cette première compétition de l'année est très attendue par les aficionado de la fitness. L'IFBB Open Polynésie Championship 2017 débute l'année avec ce premier rendez-vous qui s'est déroulé dans un hôtel de la côte Est de Tahiti. Devant une salle comble et un public déchainé, une trentaine d'athlètes dont huit femmes ont fait le show sur scène.

IFBB
©Polynésie 1ère

Au total, il y a 12 catégories dont les Men’s Physics pour les hommes et les Bikini Fitness pour les femmes. Cette compétition qui n'est pas du body building mais de la sculpture du corps, met en avant les hommes et les femmes qui se sont préparés durant des mois. "C'est très excitant mais cela demande une grande préparation physique", confie l'une des participantes, qui comme ses adversaires a du faire des sacrifices pour arriver à sculpter parfaitement son corps.


Cette compétition regroupe des professionnels, mais aussi des amateurs. Et, certains y participent pour la première fois. C'est le cas de Nohoarii Gérardin. "J'ai eu un le tract", admet le jeune homme après son passage sur scène.


Si les favoris de la soirée n'ont pas laissé de place pour leurs adversaires et ont remporté la compétition dans leur catégorie respective, il y a eu quelques surprises surtout du côté des Îles Sous-le-Vent. Pour leur première participation, Raiatea a fait une belle impression. Le jeune Tuki Tsiong Sing a ainsi permis à son île de remporter son premier trophée dans la catégorie novice Men's physique.


La participation des îles Sous-le-Vent est une grande première d’après Jerry Yeung, président de l’IFBB Polynésie, qui salue au passage le succès grandissant de cette discipline.

 

Retrouvez le reportage dans nos journaux télévisés de ce dimanche 14 mai sur Polynésie 1ère