Il frappe son épouse, il est condamné à un an de prison

justice tahiti
un homme accusé d'avoir frappé sa femme
©Polynésie 1ère
Un homme de 37 ans accusé de violence volontaire sur son épouse a été jugé ce jeudi 23 mars en comparution immédiate. L'accusé a été condamné à 2 ans de prison, dont 1 de sursis avec mise à l'épreuve. Compte-rendu d'audience.
A la barre, l'homme a admis avoir été violent avec sa femme, et a avoué son penchant un trop fort pour l'alcool sans pour autant avoir essayé d'arrêter.

Les faits remontent au samedi 18 mars. Le mari violent rentre ivre chez lui. Son épouse, voyant son état, tente de le chasser, en vain. Très vite, le ton monte, l'homme devient violent. Apeurée, sa compagne se munit d'un coupe-coupe pour se défendre et le blesse légèrement au niveau du thorax. Il faut dire aussi que l'homme a déjà été chassé du domicile familial par son oncle pour ses dérives dûes à l'alcool. Ce qui ne l'a jamais vraiment empêché de rendre visite en cachette à sa femme et ses 4 enfants.

20 condamnations à son actif


L'accusé est aussi connu comme SDF, il fait la manche à Fa'a'a, et boit environ 5 bouteilles de pastis par jour avec ses copains de rue. L'homme a déjà 20 condamnations pour vol, conduite en état d'ivresse, et violence sur sa compagne. Il est presque condamné tous les ans depuis les années 2000.

Lors de l'audience, son avocat a demandé des soins. Un suivi que son client a par ailleurs accepté. Finalement, l'homme sera condamné à 2 ans de prison, dont un de sursis avec mise à l'épreuve, une interdiction de voir sa femme et obligation de soins et de travail durant 2 ans.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live