Iles flottantes : la polémique relayée sur le net

gouvernement de polynésie tahiti
Iles flottantes : la polémique relayée sur le net
Iles flottantes : la polémique relayée sur le net ©Polynesie La1ere
A l’approche des territoriales, l’UPLD a fait des îles flottantes son cheval de bataille et veut se faire entendre sur les réseaux sociaux. Le gouvernement lui répond en utilisant les même canaux.
Après avoir organisé une réunion publique à Papara puis lancé une pétition en ligne, Valentina Cross adresse aujourd'hui une lettre ouverte au gouvernement. La représentante UPLD à l’Assemblée de Polynésie réclame la résiliation de ce qu'elle estime être un contrat signé avec des investisseurs prêts « à coloniser nos lagons ». Le gouvernement, pour lequel le dossier n’est pas d’actualité, lui répond sur les réseaux sociaux également. Il dénonce des manœuvres purement politiciennes à l’approche des élections territoriales.
Iles flottantes : la polémique relayée sur le net
Iles flottantes : la polémique relayée sur le net