polynésie
info locale

Impérial, EDT remporte les trois étapes d'Hawaiki nui va'a 2014

va'a tahiti
Hawaiki nui vaa 2014 - EDT A franchit la ligne d'arrivée à Bora Bora
EDT A franchit la ligne d'arrivée à Bora Bora - Hawaiki nui 2014 ©José Antunes, Polynésie 1ère
Survolté, EDT A a dominé de bout en bout la 23e édition d'Hawaiki nui vaa en réalisant le coup du chapeau pour s'imposer successivement dans les trois étapes. Matairea hoe termine second de l'étape devant EDT B.
Le coup d'envoi de la troisième étape a été donné avec plus de dix minutes d'avance sur l'horaire officiel. Dès les premiers coups de pagaie un petit groupe d'une dizaine d'équipage s'est porté en tête de course. Parmi eux, EDT vainqueur des deux premières étapes, Fare rua, l'équipe de Bora Bora, Paddling Connection, second au général, OPT, Hinaraurea, second jeudi à l'arrivée à Patio, EDT B, Tua Tau hoe, Matairea hoe et Shell.

Une heure durant, ce petit groupe s'est livré dans le lagon à un round d'observation.

Franchissement de la passe de Pai Pai
Franchissement de la passe de Pai Pai ©Polynésie 1ere
Décevant au cours des deux premières étapes, Shell, 6e au général à plus de 11 minutes du leader EDT a franchi en tête la bouée de la passe de Pai pai au coude à coude avec Hinaraurea, 4e au général.

Sur leurs talons après une heure de course, EDT, Fare rua, OPT, Air Tahiti, Mataiera hoe, Paddling Connection, Tua tau hoe et EDT B sont à leur tour entrés dans l'océan pour affronter les 30 kilomètres de chenal séparant Tahaa de Bora Bora.

Une fois côté océan, les tacticiens sont entrés en jeu afin de déterminer le meilleur cap en fonction du courant, du vent et de la houle.

EDT  fait des étincelles

Dans de bonnes conditions de surf : creux d'1,50 mètre sur une houle arrière de sud ouest et des pluies intermittentes; le barreur d'EDT B a opté pour un cap excentré et isolé. Après deux heures de course ce choix s'est révélé payant l'embarcation pointant en tête 500 mètres devant  Mataiera hoe suivi d'EDT A, de Paddling Connection et d' Air Tahiti sur un cap plus direct.

HWK nui 3e étape
HWK nui 3e étape ©Polynésie 1ere
A mi parcours Matairea hoe, 5e au général, a placé une attaque et est parvenu à creuser l'écart. L'équipage de Huahine a alors relégué ses poursuivants à plus de 700 mètres.

Distancé, EDT A a immédiatement réagi en optant  pour un changement de cap et en s'orientant plus au large en direction de Maupiti afin de pouvoir surfer dans les derniers kilomètres de haute mer.
Shell a adopté une tactique identique en se déportant plus à l'ouest encore afin de tenter  jouer le tout pour le tout dans l'emballage final.

A une heure de l'arrivée, le choix d'EDT B de longer le récif et d'éviter la houle croisée lui permet de prendre la tête de la course avec 300 mètres d'avance. A ses trousses, Matairea hoe, EDT A, OPT,  Hinaraurea et Shell vaa.

EDT B franchit en tête la pointe Turi roa 53 secondes devant Matairea hoe, 2'05 devant EDT A et 4'23 devant Hinaraurea. A leurs trousses Shell,  Hinaraurea B, Paddling Connection, Air Tahiti et Banque de Polynésie.

A l'approche de la passe de Vaitape, EDT B cède peu à peu du terrain mais entre en tête dans le lagon de Bora Bora talonné par EDT A et Matairea hoe.

La foule des grands jours à Matira
La foule des grands jours à Matira ©Polynésie 1ere
Dans les derniers kilomètres EDT A et Matairea hoe parviennent à passer EDT B.

Les deux équipes se livrent un combat implacable mais rien désormais ne peut plus arrêter EDT A qui a dominé cette 23e édition de la tête et des épaules en réussissant la passe de trois.
Un véritable exploit puisque seules trois  équipes avant elle y étaient parvenues : Faaa en 1992 et 1993, Pirae en 1998 et Shell en 2005 et 2011.

EDT remporte l'étape en 4h 17' 13'' Matairea hoe (Huahine) termine second à 22'' devant EDT B à 1'45'', , Hinaraurea, Shell, Air Tahiti, Hinaraurea B, Paddling Connection, Te Ui tini no viper (Raiatea)...
Rete Ebb, barreur d'EDT, vous dit MERCI à tous pour votre soutien !
Rete Ebb, barreur d'EDT, vous dit MERCI à tous pour votre soutien !Sur le plateau de Polynésie 1ère, juste après leur arrivée à Matira. ©Polynésie 1ère, José Antunes
Les équipes Polynésie 1ère sur la plage de Matira, Bora Bora
Les équipes Polynésie 1ère sur la plage de Matira, Bora Bora ©José Antunes, Polynésie 1ère











Publicité