polynésie
info locale

Internet à très haut débit : la Polynésie ne bénéficie pas des aides de l'Etat

internet tahiti
Internet bientôt saturé ?
Internet bientôt saturé ?
Le Premier ministre Edouard Philippe a officialisé, mercredi 26 décembre, une aide de l'Etat au financement du développement de l'internet à très haut débit dans 17 zones géographiques. La Polynésie française n'en fait pas partie... 
L’Etat s’est engagé à donner un gros coup de pouce financier à 17 territoires et départements pour développer l’Internet haut débit. Le premier ministre a tablé sur une aide de 620 millions d’euros, soit plus de 70 milliards de Fcfp. L’objectif est de rendre le haut débit accessible partout en France en 2020 et le très haut débit en 2022.

Ces aides visent à compléter les investissements des opérateurs, qui financent le développement des réseaux par leurs fonds propres dans des zones plus densément peuplées. Elles s’appuient sur les "réseaux d’initiative publique" mis en place par les collectivités locales dans les zones moins rentables. Ils sont cofinancés par celles-ci, l’Etat et les entreprises privées.

La Martinique va recevoir près de 6 milliards de Fcfp, la Guyane un peu plus de 150 millions. Cette année, en revanche, la Polynésie française ne reçoit pas d'aide. Le Nord Pas de Calais, l’Ain ou encore l’Auvergne bénéficient, eux, des plus gros financements.
 

Les explications de Serge Massau



 
Publicité