Japon : puissant séisme de magnitude 7 au large du pays, pas de dégâts majeurs

monde tahiti
tremblement de terre japon 13-03-14
©USGS National Earthquake Information Center
Un puissant séisme de magnitude 7,0 s'est produit au large de la côte sud-ouest du Japon samedi matin, les autorités japonaises faisant état d'un tsunami de faible ampleur sur une petite île, sans constater de dégâts importants.
             

Selon l'Institut américain de géologie (USGS), l'épicentre de ce tremblement de terre de magnitude 7,0 survenu en faible profondeur, se trouvait à environ 160 kilomètres de la ville de Makurazaki, à une dizaine de kilomètres sous le fond marin.
             

Tsunami de...30 cm

             
L'Agence météorologique nationale japonaise a émis une alerte au tsunami mais l'a annulée environ 90 minutes plus tard. Un tsunami de 30 centimètres de hauteur a été constaté dans l'île méridionale de Nakanoshima, a précisé l'agence.
Aucun dommage majeur n'a été signalé et deux réacteurs nucléaires situés sur l'île de Kyushu n'étaient pas affectés, selon les autorités. "Nous n'avons reçu aucune information faisant état de blessures ou dommages après le tremblement de terre et l'alerte au tsunami", a déclaré à l'AFP Tetsuro Shinchi, un responsable officiel du gouvernement de la préfecture de Kagoshima sur l'île principale de Honshu. "J'ai senti une secousse assez forte mais n'ai rien remarqué d'inhabituel", a-t-il ajouté.
             

Jonction de quatre plaques tectoniques


Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et enregistre chaque année plus de 20% des tremblements de terre les plus puissants enregistrés dans le monde. Mais les normes de construction y sont très strictes et des exercices d'entraînement aux comportements à adopter en cas de catastrophe sont régulièrement menés dans les quartiers, réduisant les pertes humaines et les dommages.

Fukishima, 19 000 morts
En 2011, le pays a été frappé par un important séisme d'une magnitude de 8,9, suivi d'un violent tsunami, faisant près de 19.000 morts. Le tsunami avait provoqué sur la centrale de Fukushima le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live