publicité

L'Assemblée nationale d'accord pour un tribunal foncier

Avec un triplement des litiges fonciers en à peine 20 ans, il était temps qu'un tribunal foncier soit mis en place en Polynésie. Cette nuit à Paris, l'Assemblée nationale a donné son accord pour sa création.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • E.Tang / A. Mesinele
  • Publié le , mis à jour le
L’Assemblée nationale dit oui à la création d’un tribunal foncier en Polynésie. Le texte a été adopté, hier, dans la nuit, à l’occasion de la seconde lecture du projet de loi sur la modernisation de la justice.
C’est la députée Maina Sage qui a défendu le projet. Elle a expliqué à ses collègues de l’Hexagone les spécificités culturelles de la Polynésie française dans ce domaine :

Assemblée nationale tribunal foncier


Par ailleurs, la garde des sceaux a indiqué qu’un pré-rapport lui avait été remis sur les conditions de mise en œuvre de ce nouvel organe. Et que Paris et le gouvernement polynésien allaient se mettre au travail très rapidement.
Concernant les moyens, un contrat d’objectif sera signé avec le palais de Justice de Papeete. L’objectif c’est l’apurement au plus vite des dossiers, à travers la mise en place d'assesseurs auprès d'un juge professionnel et le renforcement de la Direction des affaires foncières de Polynésie :

Assemblée nationale tribunal foncier


Christiane Taubira qui pourrait venir prochainement, en Polynésie.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play