L'église catholique rouvre ses portes... à moitié

religion tahiti
l'Eglise rouvre ses portes
©polynésie.la1ère
Premier Dimanche de déconfinement pour les fidèles catholiques. Ils ont pu retourner dans les églises mais de manière très partielle en respectant des règles strictes. L'église obligée d'inventer des nouvelles méthodes pour célébrer la messe.

50 personnes maximum


Pour la première fois depuis un mois les fidèles vont pouvoir venir célébrer la messe dans une église et plus seulement à distance sur réseau social. Une nouvelle liberté toute relative puisque les églises ne peuvent être remplies qu'à la moité de leur capacité maximale dans la limite de 50 maximum.

Concrètement, même des églises de grande capacité comme Saint Joseph à Faa'a ne peuvent dépasser 50 fidèles alors qu'elle en accueille près de 1000 d'habitude.
 

L'eucharistie avec masques et distanciation


Des églises qui paraissent quasiment vides avec de grands espaces entre chaque fidèle. Ils doivent respecter la distanciation sociale. Les masques sont de rigueur pour tout le monde. Seule exception au moment de la communion il peut être retiré le temps de prendre l’Ostie, mais là aussi il a fallu s'adapter. Pas question de faire communier tout le monde. Deux représentants ont été choisi dans chaque famille. Ils prennent la « communion pour les autres » en quelque sorte, histoire de limiter les contacts.
l'Eglise rouvre ses portes
©polynésie.la1ère
 

Le bonheur de se retrouver


Dans la paroisse de Notre Dame de grâce à Puurai, une petite cinquantaine de fidèleS étaient présents. Un chapiteau et des chaises ont été installés à l’extérieur au cas où les paroissiens seraient plus nombreux. A l’entrée, des mama ont distribué des masques pour chacun, des masques confectionnés par elles. A l’intérieur, chaque paroissien se tient à un banc de distance. Si aucun contact n’est possible lors de cette messe, elle permet de réunir de nouveau les fidèles. Tous ont été heureux aujourd’hui de se retrouver ensemble après cinq semaines de confinement.

 

Moins de fidèles, plus de messes


Pour répondre à la demande les églises de Polynésie ont décidé de multiplier les offices pendant cette semaine. A Saint-Joseph le père Abraham célébrera 3 messes ce Dimanche pour permettre aux fidèles de reprendre pied dans leur vie religieuse alors que la semaine sainte a été complètement bouleversée.

La semaine sainte c'est le cœur de la foi chrétienne [...]c'est la première fois dans l'histoire locale que les fidèles n'ont pas pu célébrer Pâques c'est quelque chose de presque douloureux  - père Abraham Meitai, curé de la paroisse St Joseph, Faa'a

Dans son homélie le curé de Saint-Joseph a rendu hommage aux personnels soignants ainsi qu'on nombreux prêtres qui sont morts du covid-19 dans le monde notamment pour être restés avec leurs fidèles. En Italie 62 prêtres sont morts.

De son côté l’Église protestante Maohi a décidé de laisser ses lieux de culte fermés jusqu'à nouvel ordre.

Retrouvez ci-dessous l’interview de Mgr Cottanceau, archevêque de Tahiti et du Père Abraham Meitai dans le journal de Polynésie.la1ère :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live