L’hôpital toujours sous haute tension

coronavirus tahiti
L’hôpital toujours sous haute tension
L’hôpital toujours sous haute tension ©Polynesie La1ere
Moins de patients hospitalisés mais le nombre de personnes en services de soins critiques reste stable.

Avec 17 décès enregistrés en 24 heures pour la seconde journée consécutive, l’épidémie ne fléchit pas. Le nombre de personnes hospitalisées décroit légèrement : 362 vendredi contre 388 la veille, mais celui des patients admis en réanimation demeure constant, 57 dont 11 dans les structures de soins extérieures au CHPF. L’arrivée des renforts sanitaires permet de soulager le personnel médical et le déploiement de moyens techniques supplémentaires de s’organiser pour soigner les cas les moins graves à domicile.

Le point sur la situation avec Claude Panero, directrice générale de l’hôpital territorial et le docteur Philippe-Emmanuel Dupire, président de la commission médicale d'établissement :