L’hydroxychloroquine autorisée sous certaines conditions

coronavirus tahiti
L'hydroxychloroquine est inéfficace
©AFP
La revoilà ! Le ministère de la santé autorise les médecins généralistes à prescrire de l’hydroxychloroquine tout en précisant que son efficacité n’est pas démontrée et qu’elle ne sera pas remboursée par la cps. Certains avaient déjà sauté le pas avec des résultats mitigés.


 

Hydroxychloroquine saison 2


L’éternel débat sur l’hydroxy chloroquine prend un nouveau départ. Le ministère de la santé vient d’annoncer dans un communiqué que sa prescription était désormais autorisée par les médecins généralistes.  Auparavant seul l'hopital était habilté à prescrire ce médicament dans le cas de la covid. Mais …

Cependant, les prescriptions hors AMM (autorisation de mise sur le marché) doivent demeurer exceptionnelles et dans l’intérêt des patients, en l’absence d’alternative thérapeutique médicamenteuse appropriée, et uniquement si elles sont considérées comme indispensables à l’amélioration ou à la stabilisation de l’état clinique. Par ailleurs, elles ne peuvent se faire qu’au cas par cas et non de façon systématique ou généralisée et en tenant compte des données acquises de la science. Or, l’efficacité de l’hydroxychloroquine pour le traitement des patients atteints de la covid-19 n’est pas établie selon la littérature scientifique. »

communiqué direction de la santé

Une manière de dire, « vous pouvez le faire mais à vos risques et périls ». Le médicament ne sera d’ailleurs pas remboursé par la CPS s'il est utilisé pour la covid.

En marge de ce débat qui court depuis le début de la crise covid, certains médecins locaux l’ont déjà expérimenté. Comme le Dr Erik Covic, médecin généraliste. Il s'est traité lui-même à l'hydroxychloroquine pour soigner la covid 19. C'était au mois d'aout, depuis, il a également traité tous ses proches qui lui ont demandé. Aujourd'hui, ses patients à risque aussi y ont droit. Malgré des résultats mitigés, il a observé de nettes améliorations dans certains cas.

Regardez ce reportage de Nicolas Suire et Mirko Vanfau :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live