L'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, un handicap reconnu

santé tahiti
L'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, un handicap reconnu
Supa et son appareil détecteur d'ondes électromagnétiques ©Polynésie 1ère
C’est une première en France, la justice reconnaît l’existence d’un handicap grave dû à l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.
Cette décision représente un grand pas pour les associations militant pour la sécurité sanitaire liée aux technologies sans fil.

l’hypersensibilité aux ondes magnétiques, un handicap reconnu

Au fenua, l’association « Hei Tara Tara » présidée par Soupa Van Cam se bat pour alerter l’opinion publique. Soupa Van Cam est lui-même malade et souffre du syndrome d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.
Il nous explique sa maladie au micro de Tauarii Lee :

L'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, un handicap reconnu


Soupa Van Cam souhaite aujourd’hui que le pays et l’Etat prennent le sujet à bras- le-corps.
Il demande aux pouvoirs publics de changer de technologie, de favoriser la fibre optique et de mettre de côté les antennes et paraboles qui émettent des ondes électromagnétiques
Les Outre-mer en continu
Accéder au live