polynésie
info locale

La guerre de Fei Pi, les dieux ma'ohi contre les missionnaires protestants

culture tahiti
La guerre de Fei Pi, les dieux ma'ohi contre les missionnaires protestants
John Mairai professeur au Conservatoire et les élèves de la classe danse ©Polynésie 1ère
Dans deux jours, nous fêterons le bicentenaire de la bataille de Fei Pi. Un combat remporté par Pomare II sur les troupes de Opuhara, roi de Papara. L'occasion pour une quinzaine d'élèves de Ori Tahiti du conservatoire de se remémorer l'histoire.





Dans deux jours, nous fêterons le bicentenaire de la bataille de Fei Pi. Un combat remporté par Pomare II sur les troupes de Opuhara, roi de Papara. L'occasion pour une quinzaine d'élèves de Ori Tahiti du conservatoire de se remémorer l'histoire.

 

Cette guerre est fondamentale car la colonisation est avant tout une colonisation chrétienne. Les dieux ma'ohi ont été remplacés par le dieu chrétien , ce qui facilite la soumission du peuple ma'ohi, et l'appropriation des terres et des biens par les colons. En effet les biens étaient autrefois rattachés aux dieux, et nous étions de simples gardiens. Ainsi le combat de Opuhara fut de défendre ses Dieux, ses valeurs. Aujourd'hui seule une stèle à Papara lui rend hommage.

Stèle qui rend hommage au roi Opuhara
Stèle à Papara

Aiata Tarahu et Hiro Terorotua ont rencontré les élèves du conservatoire :


Selon John Mairai, le nom exact de cette bataille serait Narii car c’est à la limite de Paea et de Punaauia au lieu dit Narii que Pomare II l’emporta, en 1815, sur les troupes de Opuhara :


Quelles que soient les versions, elles doivent être transmises à la jeune génération. Car toujours selon John Mairai, il est impossible de dissocier l'histoire de l'apprentissage de la danse.
John Mairai est l'invité des journaux télés, ce soir.


Publicité