La loi sur l'égalité réelle peut-elle vraiment s’appliquer en outre-mer ?

cesec tahiti
CESC
©POLYNESIE 1ERE
Vendredi 26 août, le projet de loi sur l’égalité réelle a fait l’objet d’une conférence publique au CESC, Conseil Economique, Social et Culturel de Polynésie.

La conférence qui a débuté vendredi 26 août à 10h00, était animée par Christian Vernaudon, conseiller représentant la Polynésie au CESE, le Conseil Economique, Social et Environnemental de Paris. Lors de cette rencontre, beaucoup d’interrogations ont été soulevées.
Les représentants du CESC ont d’abord félicité Christian Vernaudon pour le gros travail effectué à Paris. Ils ont aussi souligné l’importance de mettre en avant l’égalité de la culture, de l’environnement. Autre sujet abordé : celui du nucléaire.

Le texte pour l’égalité en outre-mer a pour but de réduire les écarts de niveaux de vie entre l’hexagone et l’outre-mer, pour cela, de nombreuses directives administratives seraient mises en place dans tous les départements et territoires d’outre-mer.
Présenté en début de mois au conseil des ministres polynésien, le texte sera porté au parlement en octobre.

Le projet de loi sur l'égalité réelle entre les outre-mer et la France a été présenté aux membres du conseil économique social et culture vendredi 26 août par Christian Vernaudon. Le représentant polynésien au CESE, le Conseil Economique, Social et Environnemental à Paris, estime que la Polynésie est la collectivité d’outremer la moins bien dotée par Paris.  A ce titre et dans le cadre d’une meilleure égalité réelle entre les régions, il défend la contribution de l’Etat au service public de l'électricité en Polynésie.

Christian Vernaudon, représentant du CESE :
Interview de Christian Vernaudon - La loi sur l'égalité réelle en outre-mer ©Polynésie 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live