La nouvelle-Calédonie, nouvel Eden de la flore ornementale

livres tahiti
Ouvrage "Flore ornementale de Nouvelle-Calédonie"
©Au Vent des Îles
Plus de 10 ans de recherche et d'expérimentation, 700 espèces rescencées, 300 fiches complètes... L'ouvrage "Flore ornementale de Nouvelle-Calédonie" est le premier du genre.

L’ouvrage sera présenté au salon du livre de Paris du 17 au 20 mars au stand « Outre Mer/Océanie » (stand 1-J39).

Imaginez que vous puissiez parcourir le paradis botanique de Nouvelle-Calédonie juste en effeuillant les pages d'un ouvrage verdoyant, fleuri et d'une diversité infinie. Quand vous parcourez ce nouvel ouvrage, édité par Au Vent des Îles, il ne manque que les odeurs et fragrances de fleurs pour être tout à fait immergé dans cette nature généreuse.

Que vous soyez amateur de fleurs, curieux des beautés de la nature, ou encore jardinier, fleuriste, pépiniériste, paysagiste, botaniste éclairé, enseignant ou scientifique, vous trouverez dans ce livre 355 fiches couvrant près de 700 espèces, 1700 illustrations en couleurs, 800 références bibliographiques. Il s’agit du premier ouvrage complet traitant de l’intérêt ornemental de la flore de la Nouvelle-Calédonie, pas seulement avec des photos de fleurs in situ mais aussi, et surtout, avec une approche expérimentale et bibliographique de la culture et de l’utilisation des végétaux.

Exemple de fiche "Flore ornementale de Nouvelle-Calédonie"
©Au Vent des Îles
Son objectif ? Etre simple et agréable à parcourir, comme une balade guidée dans une vallée tropicale, pendant laquelle on peut glaner facilement les informations qui nous intéressent sur telle ou telle plante qui nous plait. Si vous cherchez des informations précises et techniques, vous les trouverez, mais rien ne vous empêche de flâner avec légèreté d'une fiche à l'autre, au gré de vos envies.

Un auteur passionné depuis plus de 30 ans

Gildas Gâteblé est ingénieur de recherche à l’Institut agronomique néo-calédonien (IAC) et travaille depuis plus de dix ans à la valorisation des plantes endémiques d’intérêt ornemental. Ses activités de recherche l’ont amené à se consacrer, dans un premier temps, à l’adaptation des itinéraires techniques des fleurs coupées exotiques. Mais, progressivement, émerveillé par le patrimoine floristique de la Nouvelle-Calédonie et convaincu du potentiel économique des plantes indigènes d’ornement, il développe un ambitieux programme pour les mêtre en valeur et "apprivoise" ainsi, avec son équipe, plus de 800 espèces du pays. 
Aujourd’hui, ses travaux de recherche ont ouvert la voie de cette filière nouvelle de plus en plus florissante et ont permis d’introduire davantage d’identité locale dans le jardin des Calédoniens et les aménagements paysagers.

Pour en savori plus et découvrir un extrait de l'ouvrage, cliquez ici.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live