La Polynésie va étendre son domaine maritime

mer tahiti
ifremer1
©Ifremer
Grâce à l’élargissement des plateaux continentaux, la Polynésie pourrait élargir son domaine maritime de plusieurs dizaines a quelques centaines de milliers de km2. L’IFREMER va déposer un dossier auprès de la commission d’évaluation.






Benoit Loubrieu, l’un des responsables du programme au sein de l’IFREMER, explique que "la Polynésie est la dernière zone pour laquelle n'a pas encore été déposé auprès de la Commission des Plateaux Continentaux. Donc on est en cours de réalisation de ce dossier. On a procédé à une campagne en mer qui a eu lieu du 3 Avril au 8 Mai 2015. Et donc, dans un délai de un à deux ans, le dossier d'extension sera soumis à la Commission".

Actuellement la ZEE (zone économique exclusive) de la Polynésie français, représente 4 767 242 km2 d'océan autour des cinq archipels. A elle seule, cette ZEE représente déjà 43% des surfaces maritimes françaises (autour de la métropole et des territoires ultramarins). 

A la recherche des "terres rares"

Le programme "Extraplac" (Extension raisonnée du plateau continental) lancé en 1998 par la France, prévoit, d'étendre la ZEE grâce à de nouveaux espaces maritimes au-delà des 200 milles nautiques (370 km au large). Le but est d'y exploiter les fameuses "terres rares" potentiellement riches en bio-ressources et jusqu'alors inexplorées.
ifremer2
©Ifremer

7 zones d'extension repérées par le navire l'Atalante

La priorité pour la Polynésie a été ciblée sur des zones situées "vers l'Est du territoire, où la démonstration du prolongement naturel semble plus robuste". La première campagne de mesures océanographiques Polyplac réalisée par le navire L'Atalante en septembre 2012 sur une zone située à l'Est-Sud-Est des Marquises laissait entrevoir une extension probable de 60 000 km2. Une nouvelle campagne de mesure a été effectuée cette année: l'Atalante a effectué des "levés bathymétriques dans le cadre du projet Extraplac" indique le programme des missions du navire de l'Ifremer. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live