La question de la baisse de l'électricité ne passera pas par l'Assemblée

économie tahiti
Lignes électriques à haute tension
Lignes électriques à haute tension
Les représentants n’auront finalement pas leurs mots à dire sur la convention avec la CRE.
Une mission d’expertise de la Commission de Régulation de l’Energie doit revoir avec le Pays le système de tarification de l’électricité en Polynésie Française. Les termes de cette convention devaient être discutés au sein de l’hémicycle par les élus.
 
Mais le Pays a changé les termes du texte afin d’éviter le concours financier de l’Etat synonyme de passage à l’Assemblée, une manœuvre qui permet surtout au Pays d’éviter le champ de bataille et les boulets de canon du Tahoeraa.  "On nous attendait avec les grenades et baïonnettes, mais nous, nous n'avons pas de temps à perdre". C'est ainsi que ce proche du dossier nous explique pourquoi le projet de délibération relatif à la convention avec la CRE, a été retiré de l'ordre du jour de la commission permanente, et ne passera donc pas par l'Assemblée.

Comment le Pays s'y est-il pris ? Il lui a tout simplement suffi de changer les termes de la convention initiale et lors de son dernier passage à Paris, le vice-président Nuihau Laurey a signé directement une nouvelle convention avec la commission de régulation.

Cette pirouette est possible dans certains cas. Ca tombe bien, toutes les conditions étaient réunies cette fois-ci. Le Pays entend ainsi démontrer qu'il n'abandonne pas le projet et qu'il veut aller vite. le sujet est sensible. Il concerne la tarification de l'électricité et les membres de la CRE qui arrivent vendredi doivent apporter leur expertise, l'objectif final étant la basse de l'électricité.
 
Marcel Tuihani, le président de l’Assemblée de la Polynésie Française, pointe du doigt le manque de transparence du gouvernement :

Marcel Tuihani CRE

 
La délibération sur la convention avec la Commission de Régulation de l'Energie avait déjà été retirée au début du mois dernier à la demande des groupes Tahoeraa et UPLD.
 
Le voyage de la mission de la Commission de Régulation de l’Energie s’élève à 3.600.000 francs pacifiques.