La viande se fait rare dans les magasins

consommation tahiti
Congélateur viande vide
©Hitimana Qui
À cause du retard des bateaux en provenance de Nouvelle-Zélande, la viande manque dans les supermarchés. Grossistes et clients doivent encore patienter.

En filet, en steak, en barre, en entrecôte, la viande de boeuf se fait de plus en plus rare dans les congélateurs des supermarchés. Une situation qui dure depuis quelques semaines. Dans cette épicerie de Faa'a, en temps normal, 600 kilos de viande sont commandés deux fois par semaine, sauf qu'actuellement, les rayons sont vides. " En ce moment, on a du mal à avoir de la viande " reconnait Harris Williams, étalagiste. Et la situation ne va pas s'arranger rapidement, le magasin n'attend pas de réassort avant la mi-décembre. 

Et quand la viande vient à manquer, c'est le très prisé steak frites qui n'est plus servi dans les roulottes, " c'est un vrai problème " déplore Cyril. Propriétaire d'une roulotte, il avoue avoir des difficultés à s'approvisionner. Résigné, il déclare " on est obligé de faire avec, de voir un peu partout, dès qu'il y en a, on prend ".

Pour Moerani, également propriétaire d'une roulotte, c'est le même problème. " Lorsqu'on va chercher chez les grossistes, des fois, ils n'en ont pas, et les moments où ils en ont, on est vraiment obligé d'acheter en gros ".

" Les steacks frites dans les roulottes sont des plats qui partent très, très vite et se fournir régulièrement, ces temps-ci, c'est très dur. "

Moerani, propriétaire d'une roulotte

 

La faute aux retards enregistrés par les porte-conteneurs bloqués, pour la plupart, en Nouvelle-Zélande. La Charcuterie du Pacifique a trouvé une parade, faire venir de la marchandise par avion. C'est plus couteux mais ce dispositif permet de s'approvisionner. " On fait un peu de viande par avion, de Nouvelle-Zélande, donc ça va parce qu'il y a un vol par semaine " explique Rose-Marie Francia, la directrice commerciale. De la viande vient aussi par navire mais " souvent les bateaux ont du retard, il y a un problème avec la ligne maritime " déplore Rose-Marie Francia, " les bateaux sont soit annulés, soit retardés, un bateau qu'on attend mi-novembre, on va le recevoir peut-être début décembre. "

" Il y a un gros marché d'entrecôtes d'Uruguay qui n'arrive plus en ce moment à Tahiti, puisque la ligne maritime est pratiquement interrompue ".

Rose-Marie Francia, directrice commerciale de la Charcuterie du Pacifique

 

Les liaisons maritimes ont été perturbées par la crise sanitaire, le retour à la normale est espéré pour l'année prochaine. En période de pénurie de viande, il n'est pas nécessaire de se ruer sur les quelques produits encore disponibles. Il vaut mieux s'armer de patience ou penser à manger moins de viande. C'est mieux pour la planète.