polynésie
info locale

La visite de George Pau-Langevin à Maupiti

george pau-langevin tahiti
maupiti
Le discours de la ministre des Outre-mers lors de sa visite à Maupiti, la dernière avant son retour sur Paris. ©Tauarii Lee
Pour son dernier déplacement avant son retour ce mercredi soir à Paris, la ministre des Outre-mers s'est rendue en fin de matinée à Maupiti aux Îles Sous-le-Vent. 
Pour son troisième et dernier jour de visite en Polynésie française, la ministre des Outre-Mers était très attendue à Maupiti, l’île au pénu comme on la surnomme, où elle a été accueillie par le maire Woullingson Raufau’ore.
George Pau Langevin s’est rendue à Manihi. Reportage de Eric Tang

 


Lors de la cérémonie de levé des couleurs à la mairie de Maupiti, les élèves des écoles ont interprété les hymnes polynésien et national. 

maupiti
La ministre aux côtés du Haut-commissaire et du Président du Pays lors des hymnes polynésien et national à Maupiti. ©Tauarii Lee
maupiti
La levée des couleurs à la mairie de Maupiti ©Tauarii Lee

La ministre des Outre-mers est ensuite allée à la rencontre de la population, elle a ainsi pu échanger avec des responsables de pensions de famille de l'île avant de participer à la présentation des installations dédiées au tourisme nautique faite par Jean-Christophe Bouissou, ministre de la relance économique. Actuellement, Maupiti dispose de six pensions de famille dont cinq sont situées sur des motus. 

maupiti
La ministre en réunion de travail avec les acteurs du secteur touristique de Maupiti ©Tauarii Lee

Durant cette réunion de travail, George Pau-Langevin a pu parler « tourisme » avec ses interlocuteurs. L’économie de Maupiti est en effet principalement tournée vers ce secteur. Mais il y a un frein au développement touristique : la desserte aérienne. En effet, la piste d’atterrissage est trop courte, Air Tahiti ne peut donc pas transporter beaucoup de passagers.

Les explication du maire de l'île, Woullingson Raufau’ore, interrogé par Tauarii Lee :

maupiti maire


En trois jours de visite, la ministre des Outre-mers a donc pu se rendre compte des difficultés que traverse le pays. Selon l’institut de la statistique de Polynésie française qui a publié les comptes économiques de 2011, le fenua a vécu pour la troisième fois, après 2009 et 2010, une année de récession. 

George Pau-Langevin repart  mercredi soir  pour Paris. Avant cela, la ministre des Outre-mers sera l’invitée du journal télévisé de Polynésie 1ère.