Le CESC dresse son bilan pour 2014

social tahiti
CESC
©CESC
Examiner les projets de lois de Pays, c’est le rôle et le travail du CESC. En 2014, le conseil économique, social et culturel a dû examiner pas moins de dix-huit lois.
Après les fêtes le conseil économique, social et culturel dresse son bilan de l’année 2014. Le CESC a dû examiner dix-huit lois de pays et cinq auto-saisines. La quatrième institution du pays est là pour relire les textes, les critiquer et émettre un avis de la société civile.
 
Pour 2015, Angelo Frébault, président du CESC, espère la mise en place des grands travaux et une relance économique avec notamment les grands projets comme le Tahiti Mahana Beach.

Écoutez Angelo Frébault au micro de notre journaliste Belinda Tumatariri

CESC