polynésie
info locale

Le charter râté d'Air Tahiti Nui qui va ruiner la destination polynésienne en Chine

transport aérien tahiti
chinois5
©P.1ère
282 touristes chinois du premier charter de l’année n’ont pas pu atterrir samedi à l’aéroport de Tahiti-Faaa. Après deux heures de vol, l’avion d’ATN est revenu à Pékin, Le vol re programmé en soirée sera à nouveau perturbé pour des raisons techniques. 




Le ministère du tourisme misait sur les visiteurs chinois pour démarrer l’année 2016. Tahiti tourisme a même investi 18 millions de FCP dans l’opération de promotion. Un problème technique sur le vol d’ATN a eu pour conséquence l’annulation du premier charter en provenance de Pékin.

Pour Xia Lin, directrice du marché chinois à Polynésie-Voyages, "c'est d'abord une explosion de mécontentement des passagers chinois, ce lundi matin je l'ai bien vu sur les réseaux sociaux, ça a été relayé très loin dans le milieu du tourisme chinois. Mais comment une compagnie aérienne peut envoyer un avion qui a des problèmes techniques et qui peut mettre en danger la vie des passagers ?!"
chinois
Xia Lin est directrice du marché chinois à Polynésie-Voyages ©P.1ère
Prévenu seulement dimanche, la direction d’Air Tahiti Nui n’a sans doute pas mesuré les conséquences de l’incident. Michel Monvoisin, son PDG, explique que "la première urgence c'est que en matière de sécurité, les temps de repos (NDLR: de l'équipage navigant) soient clairement respectés, parallèlement on s'occupe des passagers" 

Que prévoit la loi chinoise ?

Mais a l’agence de voyage de Papeete, une telle erreur est inadmissible, la directrice du marché chinois organise depuis mai dernier les deux charters de cette année. L’un vient de se solder par un échec, Conséquence : ce sont 282 séjours et excursions que les agents se chargent d’annuler un par un mais pas seulement. Xia Lin revient à la charge: "On doit gérer avec les uns et les autres pour minimiser les pertes, de notre client Caissa. C'est la loi chinoise, on doit rembourser leur séjour entièrement, il faut les indemniser, y compris pour les transports de ceux qui venaient de provinces éloignées".
chinois
Certains voyageurs venaient de provinces éloignées, comme celle du Hainan, ici la ville de Sania ©P.1ère
En Chine, l’échec de ce voyage au paradis à cause d’un problème technique à déjà fait écho dans les médias et sur les réseaux sociaux. Alors que Caissa a programmé un autre charter le 8 février prochain, l’agence espère que les autres touristes n’annuleront pas leur voyage.
chinois
©P.1ère

 

©Polynesie1ere