Le Conseil Economique Social et Environnemental au chevet du port autonome

société tahiti
Le Conseil Economique Social et Environnemental au chevet du port autonome
Le Conseil Economique Social et Environnemental au chevet du port autonome ©Polynesie1ere
A Paris le CESE,  Conseil Économique Social et Environnemental, a adopté mardi dernier son avis sur les ports ultramarins.
Ce rapport de 77 pages a été présenté vendredi aux membres du CESC par son rapporteur Rémy Louis Budoc. Parmi les recommandations pour la Polynésie, le document préconise de moderniser la gouvernance du port autonome de Papeete, de renforcer les prérogatives du conseil des réformes stratégiques pour le volet environnemental ou encore de créer un conseil de coordination interportuaire avec la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna. 

Rémy Louis Budoc, rapporteur de la délégation à l’outremer.
Le Conseil Economique Social et Environnemental au chevet du port autonome

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live