publicité

Le contrat de redynamisation des sites de Défense signé avec François Hollande

Lundi a été signé le contrat de redynamisation des sites de Défense (CRSD) en présence du président de la République et de la ministre des Outre-mer, du Haut-commissaire, du président du pays et des maires des communes concernées : Arue, Mahina, Papeete, Taiarapu-Est, Pirae et Faa’a. 

Le CRSD a été signé à l'occasion du passage du chef de l'Etat en Polynésie. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Le CRSD a été signé à l'occasion du passage du chef de l'Etat en Polynésie.
  • E.Tang/Haut-commissariat
  • Publié le , mis à jour le
Le Contrat de Redynamisation des Sites de Défense a pour objectif de remplacer l’activité économique jadis générée par les forces armées par des activités économiques propres à chaque commune : des zones d’activité économique, des marchés de proximité, des zones de développement touristique, etc.

Ici, 7 000 m2 vont être rétrocédés à la commune de Faa'a. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Ici, 7 000 m2 vont être rétrocédés à la commune de Faa'a.

Avec ce contrat, l’Etat cède près de 22 hectares aux communes pour un montant de 4,8 milliards CFP (soit près de 41 M€).
L’Etat s’engage aussi, dans le cadre du CRSD, à investir de l’ordre de 700 millions de CFP (soit 6 M€) du Fonds pour la Restructuration de la Défense (FRED) et de près de 240 millions CFP (2 M€) du Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI) pour aider les communes à mettre en œuvre leurs projets.
Le Pays de son côté, s’engage à hauteur de 480 millions CFP (4 M€).

8 projets, 4 axes

Concrètement, les projets au nombre de huit, s’articulent autour de quatre axes :

- La création de zones d’activités économiques à Arue, Mahina et Taiarapu Est ;
- La requalification de zones et des aménagements urbains à Papeete et Pirae ;
- La création de zones d’activités touristiques et de loisirs à Taiarapu Est ;
- La création d’infrastructures publiques pour le développement économique à Faa’a.

Cession de 2 parcelles 


En plus de ces huit projets communaux financés dans le cadre du CRSD, l’Etat cède au Pays deux parcelles abritant des logements (Cité Grand à Pirae et cité Mariani à Taiarapu Est).
Le Pays a prévu de développer sur ces sites des projets de logements.
L’Etat poursuivra, en outre, ce soutien au-delà de la durée du CRSD grâce à ses différentes lignes budgétaires de droit commun, notamment le Contrat de projets et le Fond intercommunal de péréquation.

Le camp de Arue devrait lui aussi être transformé. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Le camp de Arue devrait lui aussi être transformé.

Suivez notre live minute par minute : FRANCOIS HOLLANDE EN POLYNESIE !


Deux autres conventions signées avec le CHPF et la Socredo

Convention avec le centre hospitalier de Polynésie française 

Mme Anne Paugam, directrice générale de l’AFD, M. Patrick Howell, ministre de la Santé et de la recherche, président du conseil d’administration du centre hospitalier du Taaone et M. James COWAN, directeur du centre hospitalier de Taaone, ont signé, ce lundi 22 février
2016, une convention de crédit, en présence du président de la République, de la ministre des Outre-mer et du président de la Polynésie française.
Cette convention a pour objet de mettre à disposition du CHPF un crédit à taux bonifié d’un montant de 1,7 milliard CFP afin de permettre à l’établissement de financer son programme pluriannuel d’investissement. Il concerne le renouvellement des équipements et du mobilier médical pour un montant global estimé à 3,65 milliards CFP.

Convention avec la Banque Socredo

La directrice générale de l’AFD a signé également avec James Estall, le directeur général de la Banque Socredo, une convention qui ouvre des crédits de refinancement de la banque SOCREDO à hauteur de 5,4 milliards CFP (45M€) afin de renforcer son rôle d’acteur du développement de l’économie polynésien.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play