Le destin du Perroquet Jackson, de nouveau entre les mains du tribunal administratif

environnement tahiti
Il est en bataille Juridique pour son perroquet
Le tribunal administratif est saisi une seconde fois pour valider l’absence de danger du perroquet pour l’écosystème polynésien. La juridiction doit rendre son jugement aujourd'hui. 

Benjamin Varnais mène un combat juridique : celui pour faire revenir en Polynésie son perroquet, Jackson, 12 ans, qui est encore au Canada. Une bataille qui se passe devant le tribunal administratif et qui dure depuis près d'un an. Le ministère de la Culture et de l'Environnement a refusé à deux reprises l'importation de l'oiseau. Le propriétaire avait obtenu l'annulation du premier refus par le tribunal administratif de Papeete. 

L’importation d’animaux exotiques est en principe interdite. Le seul espoir pour Benjamin est donc d'obtenir une dérogation qui se base sur des rapports scientifiques. En effet, selon l'avocat de ce dernier : « Le code de l’environnement autorise l'importation à titre dérogatoire sous réserve de preuves de non-dangerosité. S’agissant de ce perroquet et des conditions dans lesquelles il a été élevé : les preuves ont été rapportées ». Le propriétaire de rassurer également : « N’ayez crainte, tous les perroquets qui sont là depuis quelque temps n’ont jamais bouleversé la biodiversité : ils ne vivent qu’en captivité ». 

©polynesie