Le feuilleton judiciaire de Gaston Flosse continue

justice tahiti
Maître Quinquis et Gaston Flosse
Maître Quinquis et Gaston Flosse ©Polynésie 1ère, Maruki Dury
L’affaire Anuanuararo est renvoyée au 15 et 16 février prochains. Elle devait initialement être traitée aujourd’hui et demain au pénal, mais le président de la cour d’appel de Papeete a préféré prononcer le renvoi.


Maître Quinquis et Gaston Flosse
Maître Quinquis et Gaston Flosse ©Maruki Dury, Polynésie 1ère
La semaine judiciaire de Gaston Flosse est chargée. Hier, d’abord l’affaire de l’OPT qui a été finalement renvoyée au 26 janvier prochain. Aujourd’hui, l’affaire Anuanuraro dans laquelle Robert Wan et Gaston Flosse ont été relaxés en première instance. Le parquet avait fait appel, le dossier devait être initialement audiencé sur deux jours à partir d’aujourd’hui. 

Mais une 3ème affaire est venue compliquer le calendrier judiciaire de la cour d’appel, l’affaire du SED, le service d'espionnage de l'ancien président. Gaston Flosse doit aussi être entendu, elle doit être audiencée demain, ce qui fait qu’il y a un télescopage judiciaire. Le président a donc dû renvoyer une des deux affaires.

Maruki Dury nous explique pourquoi :

Flosse tribunal affaire Anuanuararo

Et devant le tribunal, avant que le juge ne prononce le renvoi, l'avocat de Gaston Flosse, François Quinquis, avait évoqué un possible désistement du parquet. Désistement qui lui avait été signifié oralement par l'ancien substitut du procureur. François Quinquis regrette que cette ligne n'ai pas été suivie.

On l'écoute au micro de Maruki Dury :

Me Quinquis


Dans ce dossier porté en appel par le Parquet, seuls Gaston Flosse et Robert Wan seront sur le banc des prévenus.
Maître Quinquis et Gaston Flosse
Maître Quinquis et Gaston Flosse ©Polynésie 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live