Le financement par l'Etat du RST est acté

social tahiti
La convention de financement par l'Etat du RST est signée
Signature de la convention à Matignon ©Outre mer 1ère
"Il était temps que l'Etat accompagne pleinement la Polynésie Française dans ses efforts "! Ce sont les mots du premier ministre Manuel Valls, ce matin à Matignon.
Le président Edouard Fritch a signé la convention consacrant la participation de l'Etat au financement de notre régime de solidarité territoriale.
Elle prévoit un financement annuel direct de l’Etat au RST à hauteur de 1,4 milliard cfp  sur la période 2015, 2016, 2017, auquel il convient d’ajouter une économie annuelle de 700 millions cfp qui correspond à une baisse de 30% de la sur-facturation des hospitalisations des malades Polynésiens en métropole et l'annulation de la dette des établissements publics de santé. Des mesures qui impliquent quelques contreparties :

Edouard Fritch salue ce retour de l’Etat au financement du régime de solidarité territorial de la Polynésie française qui avait totalement été supprimé depuis 2008 :

Dans la foulée, un comité de pilotage chargé de la bonne exécution de cette convention a été crée.