Le groupe Quinzequinze : à 5, ils diffusent la culture et la musique polynésienne en métropole

musique tahiti
Quinzequinze en concert, entre percussions polynésiennes, électro et steel band
©Outremer la 1ère
Vendredi soir, le groupe Quinzequinze s'est produit sur l'une des scènes du festival Chorus, à Boulogne Billancourt, près de Paris. Sur les 5 membres, deux viennent de Polynésie. Ce sont eux qui ont donné la couleur polynésienne à cette formation qui a vu le jour il y a une dizaine d'années.

Il n'est pas courant de voir en métropole des groupes de musique mélant des sonorités polynésiennes avec d'autres styles. C'est le cas du groupe Quinzequinze, dans lequel deux Tahitiens jouent. 

Le groupe Quinzequinze en concert : à 5, ils diffusent la musique et la culture polynésienne en métropole
Tsimin entouré de Marvin et Ennio. ©Outremer la 1ère

 

Ennio et Tsimin sont venus en métropole pour intégrer l'école supérieure d'art et de design d'Amiens. C'est là qu'ils ont rencontré Marvin et leurs autres potes. Vendredi soir, tous se sont produits sur l'une des scènes du festival Chorus, à Boulogne Billancourt, près de Paris. "Là ce soir, il y aura du orero, on va poser un tableau, on va raconter une légende, et ensuite petit à petit la musique arrive", expliquait Ennio juste avant de monter sur scène.

La musique polynésienne est une découverte pour Marvin, pour lui la greffe s'est faite tout sans accroc. "Naturellement, on s'influence les uns et les autres pour tout ce qui fait partie de nous et qui finit par faire partie de notre histoire à cinq", dit-il.

Le groupe Quinzequinze en concert : à 5, ils diffusent la musique et la culture polynésienne en métropole
©Outremer la 1ère

 

Des percussions polynésiennes, de la musique électronique, du steel band et une ambiance planante, même le groupe a du mal à qualifier sa musique. "Y'à pas vraiment de style...c'est plus le style de chaque morceau qui va s'adapter au sens qu'on a envie d'injecter dedans en fait", résume Tsimin.

En tout cas, Ennio et Tsimin font plus que faire connaître leur culture, ils font danser dessus.

Le groupe Quinzequinze en concert : à 5, ils diffusent la musique et la culture polynésienne en métropole
©Outremer la 1ère

 

Regardez le reportage de nos confrères d'Outremer la 1ere :