Le patrouilleur Arago en mission dans la ZEE

pêche tahiti
arago à pou
©polynesie.la1ère
Le navire patrouilleur Arago fait escale 3 jours à Ua Pou. Il revient d’une première mission de police des pêches à l'est de la ZEE. Il y a quelques jours il avait contrôlé un navire chinois suspect dans les eaux polynésiennes.

 
Le patrouilleur Arago de la marine nationale est en mission de police de pêche dans la ZEE. Il a d’ailleurs eu l’occasion le 6 septembre de contrôler un navire chinois suspect signalé par un bateau polynésien.

Le navire qui transitait par la ZEE était soupçonné d’avoir largué des dispositifs de pèches avec bouées satellites.  Le patrouilleur a immédiatement procédé au contrôle du navire et a trouvé les balises en question à bord du navire ce qui a permis de lever le doute.
Ce contrôle c’est fait grace à la coopération entre les navires polynésiens et les services de l’État en charge de la surveillance des pêches en Polynésie française et la prise en compte immédiate des informations reportées par le centre opérationnel.

En raison du nombre important de bateaux de pêches dans le Pacifique, la présence des navires de contrôle permet de dissuader les bateaux étrangers tentés par une pêche dans la ZEE de la Polynésie Française.

L’Arago conduit depuis le 25 août une mission de plusieurs semaines de présence et de surveillance en ZEE et en eaux internationales. Il est appuyé dans cette tâche par des vols réguliers d’aéronefs Gardian de la Flottille 25F et des images satellitaires issues du système Trimaran, de la Marine nationale, pour renforcer le dispositif.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live