Le principal suspect dans l'affaire de viols à Aoraï reste à Nuutania

justice tahiti
Détention provisoire prolongée pour l'entraîneur de boxe d'Aorai
Détention provisoire prolongée pour l'entraîneur de boxe d'Aorai ©Polynésie 1ère, Miri Tumatariri
Incarcéré depuis quatre jours, l'entraîneur de boxe d'Aoraï voit sa détention provisoire confirmée.



Lundi 8 février dans la matinée, le juge des libertés et de la détention a décidé du maintien en détention provisoire de l'entraîneur du club de boxe. Il est soupçonné d'être au coeur d'un dossier de viols en réunion sur des mineurs. Trois autres suspects sont mis en cause, ils ont été placés sous contrôle judiciaire. 

La semaine dernière, cette affaire a créé l'émoi au sein du club Aorai, la famille du principal mis en cause est également sous le choc comme elle l'explique au micro de Miri Tumatariri :

soeur boxeur aorai

fils boxeur

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live