publicité

Le RSMA, pour mieux affronter le marché de l'emploi

Le RSMA, le régiment du service militaire adapté forme toujours plus de stagiaires. En 3 ans, leur nombre a doublé ici, de 250 jeunes formés à 500. Ils en ressortent avec une qualification. Pas de diplôme mais un véritable savoir-faire très pratique, et très apprécié par les chefs d'entreprise.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • E.Tang / N. Suire
  • Publié le , mis à jour le
© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère

Des formations qui vont de 6 à 12 mois, durant lesquelles les stagiaires sont nourris, blanchis, logés et même rémunérés à hauteur de 38 000 cfp par mois.
Durant le premier mois, les formateurs mettent l’accent sur la discipline, la politesse, le respect, pour plus de fiabilité. En deux mots : les valeurs de l’armée.
Un passage obligé qui s’est souvent révélé nécessaire pour une bonne part des stagiaires. Surtout pour ceux ayant vécu en marge du monde du travail et qui ont peu de diplômes.
L’une des formations parmi les plus demandées : Prévention et sécurité. On forme des vigiles et des agents de sécurité. Les 25 stagiaires de l’an passé ont tous trouvé un emploi.
Mais celle du bâtiment également connaît un succès grandissant. Les taux d'insertion le montrent :

Le RSMA, la voie royale pour trouver un emploi

Discipline et savoir faire, les 2 idées maîtresses sont renforcées par une bonne connaissance du marché du travail. Aussi, les 17 formations proposées par le RSMA affichent complet chaque année et répondent à un réel besoin. Les jeunes issus de ces formations trouvent un emploi dans 78% des cas.

Le RSMA, la voie royale pour trouver un emploi
Le RSMA n’existe que dans les outre-mers. D'ailleurs, c'est le le ministère des Outre-mers qui le finance, et non celui de la Défense.
Au cours des 3 dernières années, les effectifs de stagiaires ont plus que doublé. Ils sont passés de 2 500 à 6 000.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play