Le singe annonce une année explosive

culture tahiti
Nouvel an chinois singe
Le singe remplace la chèvre ©Polynésie 1ère
Aujourd'hui, la communauté asiatique entre dans l'année du singe de feu. Ici, les Chinois de Tahiti ont, comme à l'accoutumée, célébré cet événement d'abord au temple Kanti, puis en ville.






©Polynésie 1ère

Les festivités du nouvel an chinois ont débuté ce matin avec des pétards, suivis de la danse du lion, pour chasser les mauvais esprits et démarrer l’année du singe de feu sous les meilleurs auspices.
Mais le signe même du singe, animal facétieux et intelligent, renforcé par l’élément de feu, annonce une année explosive.
D’après les oracles chinois, le climat sera propice aux disputes, aux maladies, aux catastrophes naturelles et aux scandales politico-financiers.
Toutefois, il sera bon pour les affaires et notamment celle liées au feu, par exemple la restauration, la métallurgie etc. et principalement pour les natifs du signe.
C'est ce qu'explqie Jeannette Boissin, membre de la commission culturelle de Si ni tong :

©Polynésie 1ère


Pour éloigner le mauvais œil, il est de coutume de faire des offrandes et de prier les divinités chinoises. De même, donner une enveloppe rouge aux lions peut apporter la chance.
9 lions vont parcourir les commerces et les administrations de Tahiti durant 2 semaines. Ce matin, ils ont commencé à travers les rues de Papeete :

©Polynésie 1ère

 

Nouvel an chinois singe
©Polynésie 1ère


Les festivités du nouvel an chinois ne seront ouvertes que dimanche au temple Kanti. Là-bas, vous aurez la possibilité de souhaiter la bonne année en disant « Kung Hei Fat Choi » qui signifie « prospérité » ou en disant « Sin Gnen Kwai Lok » qui veut dire bonne santé.

Nouvel an chinois singe
©Polynésie 1ère
©Polynesie1ere

 

Les nouveaux Chinois
Ce soir, dans Mata ara, Heiata Buluc, Belinda Tumatariri et leurs invités reviendront sur l'histoire des Chinois de Tahiti. Le débat portera également sur la période contemporaine avec l'arrivée d'une nouvelle vague d'investisseurs chinois.
Mata Ara est une émission en langue tahitienne en direct sur Polynésie Première.

N'hésitez pas à partager vos commentaires et questions sur la page Facebook Polynésie 1ère.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live