Le trafic durait depuis 6 ans

faits divers tahiti
les boites d'allumettes ont été retrouvées à l'aéroport
les boites d'allumettes ont été retrouvées à l'aéroport ©Gendarmerie
Le travail commun des gendarmes et des douaniers a permis d'arrêter un trafiquant de paka dont l'activité durait depuis 6 ans. Une partie de son patrimoine acquis grâce au trafic de drogue a été saisi.
Le mercredi 16 octobre 2013, en début d'après-midi, un individu est interpellé à l'aéroport de Faa'a en possession de plus de 400 boîtes d'allumettes contenant du paka séché, représentant un poids de 1,5 kg de stupéfiants, par les agents de la douane.  À l'issue de la rétention douanière, l'intéressé est remis en fin de journée aux militaires de la brigade de Faa'a. Informé de cette affaire le magistrat co-saisit le G.I.R. (groupe d'intervention régional) pour le volet patrimonial. Les nombreuses investigations réalisées par les personnels du G.I.R., dans la perspective de la captation des avoirs criminels, permettent d'établir que le bénéfice de cette activité est de plusieurs millions de francs pacifiques sur une période de six ans. Le 12 février dernier, sur autorisation du juge des libertés et de la détention, une perquisition patrimoniale est réalisée chez le mis en cause. Cette opération permet la saisie d'un véhicule, d'une remorque pour bateau de 19 pieds ainsi que des mobiliers de valeur, le tout pour une valeur estimée à un peu plus de trois millions de francs pacifiques. Au final, la collaboration entre les services a démontré une fois de plus toute sa pertinence dans ce fait le plus mal au délinquant à savoir la captation des avoirs criminels ou « l'appropriation des biens mal acquis ».

Source : communiqué de la gendarmerie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live