Légère recrudescence des cas de dengue

dengue tahiti
dengue
©Outremer1ère
Avec l'arrivée progressive de la saison des pluies et le retour des moustiques, les cas de dengue confirmés par le réseau sentinelle de la santé publique sont en légère augmentation.
Dix huit cas de dengue ont été confirmés au cours de la quinzaine écoulée. Quatre autres cas suspects ont également été relevés par le réseau sentinelle de la direction de la santé. Sept de ces cas concernent des enfants de moins de 15 ans.

La maladie est présente à Tahiti, Bora Bora et Rangiroa.

La Polynésie française continue à être considérée comme une zone à risque d’importation des virus de la dengue de type 2 et 4 du fait que ces virus circulent dans la zone Pacifique, même si cette circulation est sporadique.

Pour lutter contre les risques d’introduction de nouveaux virus et d’épidémies, l’élimination des gîtes larvaires doit être continue : éliminer les moustiques, c’est éliminer le risque de se contaminer par le virus de la dengue.

La Direction de la santé invite les personnes à consulter rapidement un médecin en cas de fièvre supérieure à 38,5°C apparue brutalement et de douleurs musculaires et articulaires. La consultation permettra de confirmer le diagnostic et de prendre l’ensemble des mesures de lutte contre les moustiques porteurs du virus sur le terrain.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live