Les agriculteurs autorisés à circuler pendant le couvre-feu

agriculture tahiti
Les agriculteurs peuvent continuer à se déplacer
©polynesie.la1ere
Ils font partie des professions exemptées de couvre-feu. Les agriculteurs sont un des maillons essentiels de l'économie et en ces temps de confinement ils doivent pouvoir continuer leur travail pour le bien de tous.
 

Maillon essentiel de l'approvisionnement


Alors que les importations de produits frais sont réduites, la production locale est appelée à la rescousse encore plus que d'habitude. Pas question pour les agriculteurs de rester coincés chez eux.

La première traite des vaches c'est entre 4 h et 5 h du matin – Eric Coppenrath, membre de la chambre d'agriculture.

Beaucoup sont amenés à se lever très tôt et à devoir circuler pendant les horaires de couvre-feu.
 

Des parcelles en friche


Depuis le début de l’épidémie leur activité a considérablement baissé. Plus de cantines ou de restaurant à livrer, la baisse de revenus est flagrante.

La moitié au moins de mes employés ne travaillent plus – Jeffrey Shan-Hang, agriculteur.

Les terrains ne sont plus entretenus et la friche gagne.
 

Dérogation exceptionnelle


Le pays les autorise donc à continuer leur activité et surtout à pouvoir circuler. Des déplacements qui se font tout de même avec le respect d'un certain nombre de contraintes inhérentes à l’épidémie Respect des gestes barrières, éviter d’être plusieurs dans les véhicules et surtout des déplacements limités au seul intérêt professionnel.

Les justificatifs doivent être au rendez-vous. Une mesure plutôt bien accueillie par les intéressés.

Regardez ce reportage de Nicolas Suire et Marcel Bonno :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live