Les infirmiers libéraux à bout

santé tahiti
Nouvelle grogne des infirmiers libéraux
Nouvelle grogne des infirmiers libéraux ©Polynesie1ere
Les infirmiers libéraux n’en peuvent plus. Cela fait quatre ans qu’ils font face aux retards de paiements de la CPS. Des retards qui peuvent atteindre 6 mois.

Si rien n’est fait, les professionnels de santé vont cesser toute nouvelle prise en charge, à domicile ou en cabinet, à partir de lundi; et ce jusqu’à ce que les délais conventionnels soient respectés.
Les infirmiers libéraux à bout - Nicolas Suire / Bruno Iedra

Pour le président du Syndicat des infirmiers libéraux, Jérôme Fernandez, il y a urgence, car ces retards concernent aujourd’hui tous les régimes, RST, RNS et même RGS. il est interviewé par Caroline Farhi

infirmiers libéraux


Si aucune rencontre avec les autorités sanitaires n’est programmée, les infirmiers libéraux cesseront les nouvelles prises en charge à partir de lundi.