Les nouvelles pièces incompatibles avec les caddies et les distributeurs de boissons

consommation tahiti
Les nouvelles pièces incompatibles avec les caddies et les distributeurs de boissons
©ET
Les nouvelles pièces de monnaie incompatibles avec les caddies et les distributeurs de boissons ! La période transitoire qui accepte les anciennes pièces risque d'être compliquée pour les usagers et les opérateurs utilisant ces machines.

Depuis le 1er septembre, la nouvelle gamme de pièces est en circulation en Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie. Les anciennes pièces sont encore acceptées jusqu’au 31 mai 2022, le temps de la transition. Mais les usagers de caddies et distributeurs de boissons automatiques ont remarqué que les nouveaux formats de pièces de monnaie ne sont pas compatibles avec ces appareils.

Renouveler le parc

 

Donc ça ne passe pas dans les machines... Pour les caddies, le problème peut se régler avec l’option des jetons. Mais, quid des distributeurs de boissons ? Fabrice Dufresne, directeur de l’IEOM, explique que "la plupart opérateurs vont pouvoir accepter les 2 gammes de pièces jusqu'au 31 mai 2022, qui correspondant à la fin de la période légale de circulation des anciennes pièces. En revanche, une grande partie des opérateurs privés opte pour le renouvellement de leurs investissements, notamment pour certains qui accepteront uniquement des nouvelles pièces".

C’est notamment le cas de « Drink and Joy » opérateur privé de Tahiti qui a commandé son nouveau matériel en Pologne. Du matériel censé permettre l’adaptation de ses distributeurs de boissons aux nouvelles pièces de monnaie. Malheureusement, cette commande a pris du retard à cause du covid.

Pas bon

 

De plus, le marché polynésien est infime comparé au marché européen. Un handicap pour le directeur de la société, Christophe Trebouta, qui accuse le coup : "Je ne sais pas ce qui se passe en Pologne. Il est là le problème. On est sur ce dossier depuis 1 an et demi, mais on n'est pas pris au sérieux,on est tout petits par rapport à la monnaie européenne. C'est compliqué, il a fallu re-usiner les cassettes, re-paramétrer les annulateurs...Cela a été un peu long, ils ont fait des tests, ils pensaient que cela allait être bon, et en fin de compte non".

Pour cette société, les automates pourront accueillir les nouvelles pièces d’ici à la fin de l’année. En attendant, il faudra prévoir un petit stock d’anciennes pièces pour vous servir dans votre machine à café habituelle.

Les nouvelles pièces incompatibles avec machines actuelles
©Polynésie la 1ère

 

Quant aux opérateurs publics, ils ont eu moins de difficulté à s’adapter. Par exemple, les bornes de parking du quai des ferries sont déjà prêtes à accepter les deux gammes de pièces. 

Ecoutez le reportage de Mereini Gamblin :

Nouvelles pièces