Les opposants à l’extraction d’agrégats durcissent le mouvement

environnement tahiti
Les opposants à l’extraction d’agrégats durcissent le mouvement
Les opposants à l’extraction d’agrégats durcissent le mouvement ©Polynesie1ere
La tension monte d'un cran entre les associations de protection de l'environnement et le gouvernement.
 Installés depuis le début de la semaine au rond point Jacques Chirac à Papeete, les contestataires dénoncent l’extraction d’agrégats du lit des rivières. En début d'après midi vendredi, le syndicat Te Aru Tai Mareva a annoncé le blocage de la Taharuu dès samedi matin.

Denis Helme, président de l’association.
Les opposants à l’extraction d’agrégats durcissent le mouvement

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live