polynésie
info locale

Les patrons polynésiens inquiets pour la défiscalisation

économie tahiti
Conference de presse CGPME
©Polynesie 1ère
La CGPME, le MEDEF et la CCISM ont donné une conférence de presse commune, cet après-midi au conseil économique social et culturel. Ils tirent la sonnette d’alarme face aux menaces qui pèsent sur le dispositif de défiscalisation. 
Suite aux dispositions adoptées au travers des modifications du régime d’aide fiscale à l’investissement outre-mer du projet de loi de finances 2016, notamment sur le premier point concernant les COM du Pacifique, les orientations prises par l’État semblent sonner le glas de la défiscalisation à court terme.
Olivier Kressman, président du MEDEF - Christophe Plee, président de la CGPME

Cette décision retentit comme une fin de non-recevoir, aux multiples actions menées par le Gouvernement de Polynésie française et les partenaires sociaux dont l’objectif commun était de proroger l’outil de défiscalisation jusqu’en 2025, dans l’attente de réelles propositions de l’État quant au remplacement de ce dispositif.
 
Alors que l’économie de la Polynésie traverse ses années les plus sombres, les patrons craignent que l’application de cette décision mette un point final aux espoirs de relance soutenus par tous, en ôtant toute visibilité aux chefs d’entreprise et aux investisseurs.
 
Source : communique CCISM /MEDEF/CGPME

Ecoutez Olivier Kressmann, le president du MEDEF au micro de Jérôme Lee:

Publicité