Les pirogues de loisirs ancrent de nouveau dans le lagon

loisirs tahiti
pirogue fête
©Polynésie la 1ère

10 mois qu'ils l'attendaient ! Les pirogues de loisirs peuvent enfin larguer les amarres. Les restrictions à peine levées, le carnet de réservation est déjà plein à l'approche des vacances scolaires et les plus impatients ont en profité dès ce samedi. 

Tereihau fête ses 24 ans sur le lagon, entouré de sa famille. Il y a quelques mois encore, cela lui semblait impossible. "Ça fait tellement longtemps qu’on a pas pu profiter des pirogues et aujourd’hui on a décidé de fêter mon anniversaire", confie le jeune homme. 

Depuis le 2 juin, Tamatea Shayne, gérant d’une pirogue de loisirs, s’affaire à réorganiser sa pirogue pour le confort de ses clients et surtout dans le respect des règles sanitaires. Pour relancer l’activité, il mise notamment sur des offres promotionnelles. "Depuis qu’on a été autorisé à rouvrir, on a eu pas mal de réservations. Après, les gens se sont adaptés aux restrictions qui sont imposées. Nous, on a baissé nos prix pour essayer de satisfaire tout le monde et de voir si d’ici juillet ça rouvre encore plus". 

Le décret impose un nombre limité de 25 personnes à bord, alors certains gérants ont fait le choix de rester à quai. C’est le cas de Heiau Orbeck, sa société a investi 15 millions de Fcfp. Larguer les amarres avec si peu de clients n’est économiquement pas rentable pour lui. "On a beaucoup de charges à payer, on doit réduire le nombre de passagers à 25 sachant qu'avant c'était 45. Nous, de notre côté, on s'est dit qu'on n’allait pas reprendre l’activité".