Les stations services victimes collatérales de la crise

économie tahiti
stations service
©polynesie.la1ere
Elle subissent une baisse de leur chiffre d'affaire de 80 à 90 % pour les stations services. Les gérants tentent de garder leurs employés mais pour combien de temps ?

Quelques litres de carburant par jour


Quelques gouttes au bout du tuyau et puis pas grand chose d'autre. La baisse d'activité dans les stations services est radicales. Avec le confinement et le couvre feu et la limitation des déplacements les automobilistes se font rares. La baisse d'activité est dramatique. Les stations enregistrent des baisses de chiffre d'affaire de 80 à 90 %.
 

Fini le 24/24, 7J/7


Dans une station service de la ville le patron explique qu'il a entre 10 et 11 employés. Certains sont déjà au chômage partiel grâce a un contrat sefi. La plupart des personnels sont déjà a 50% de leur temps de travail

Il va falloir qu'on fasse des licenciements s'est aussi simple que ça, on ne va pas pouvoir continuer à payer nos charges – Stéphane Benchamoul, Vice-président du syndicat des gérants de stations services

Si la situation perdure le licenciement deviendra malheureusement obligatoire.

Retrouvez ci-dessous ce reportage de Natacha Szilagyi, Sandro Ly et Jérôme Lee :