Ça chauffe chez les transporteurs sanitaires !

économie tahiti
transport sanitaire
©Nicolas Suire / Polynésie la 1ère

Les transporteurs sanitaires se sont réunis ce dimanche 18 avril, à Pirae, pour parler de la revalorisation de leurs revenus auprès de la CPS mais aussi de leur statut particulier. 

Ça chauffe chez les transporteurs sanitaires. Ces professionnels de ce secteur de la santé se sont réunis ce dimanche matin, à Pirae. Plusieurs problèmes ont été soulevés. Parmi eux, la revalorisation de leurs revenus auprès de la CPS mais aussi de leur statut particulier, qui les empêche de pouvoir profiter de la défiscalisation sur leurs outils de travail.

"On n'est pas considéré comme des professionnels de santé mais comme des transporteurs voyageurs, pour les impôts. Pour la CPS, on est exonéré de la TVA, on est des ambulanciers. On a essayé de chercher le problème : pourquoi c'est comme ça ? Pourquoi on doit payer des TVA alors qu'on est exonéré de la TVA ? On a trouvé la raison : on a été considéré comme les taxi. Alors qu'on ne l'est pas et on paie plein pot les véhicules neufs", explique la vice-présidente du syndicat des transporteurs sanitaires.

Interview

Le syndicat des transporteurs sanitaires est composé aujourd’hui d’une cinquantaine de prestataires, alors que le nombre de malades diminue. Ils veulent que le montant de leurs prestations à la CPS soit revalorisé.