Pour le Tau Hoturau, la Polynésie doit devenir un Etat associé à la France

élections tahiti
Tauhiti Nena
©Polynésie 1ère
Tauhiti Nena et son nouveau parti, Tau Hoturau «  la nouvelle ère », plaident pour un développement différent pour le fenua. Explications. 
Ni indépendantiste, ni autonomiste, ni de droite, ni de  gauche…Le parti de Tauhiti Nena souhaite que la Polynésie française devienne un Etat associé à la France. Un moyen d'en finir avec la politique de la main tendue et construire un vrai partenariat au service du développement de la Polynésie française. " Les gouvernements successifs et actuel doivent arrêter d'avoir une politique de clientélisme", explique Tauhiti Nena, qui était l’invité café de la matinale de Polynésie 1ère, ce mardi 25 octobre. 

Tauhiti Nena


Le conseil politique de Tau Hoturau doit officialiser fin novembre ses candidats aux législatives de 2017. Trois candidats sont pour l’heure en lice : Tauhiti Nena, Moeava Grand et Taputu Faana. L’objectif pour le parti, c’est aussi les Territoriales de 2018.

Au plan national, des contacts ont été pris avec le mouvement politique d’Emmanuel Macron mais aussi avec Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live