Lotissement Miri : construire sans permis

polémique tahiti
VENTES SUSPENDUES AU LOTISSEMENT MIRI
Le lotissement Miri à Punaauia compte aujourd'hui plus de 800 propriétaires. ©Polynésie 1ère/ HYK
C'est risqué mais c'est le choix de certains propriétaires de terrains du lotissement Miri, pris à la gorge par des crédits. Ils paient des mensualités sans pouvoir faire sortir de terre leurs maisons.
Depuis l'année dernière, suite à une décision de justice, le service de l'urbanisme ne délivre plus de permis de construire dans ce lotissement de Punaauia. Sans permis de construire, il n'y a pas de certificat de conformité.

Mardi 7 mars, au tribunal administratif, deux propriétaires de Miri ont déposé des recours contre le service de l'urbanisme qui ne leur a pas délivrés de permis de construire. Le rapporteur public a demandé le rejet de ces deux demandes. En attendant, des propriétaires de terrain ont décidé de construire sans permis, pris à la gorge par des crédits.

Ecoutez le reportage de Gilles Tautu

affaire miri


Les Outre-mer en continu
Accéder au live