Luc Jacquet, président du jury du FIFO 2014

culture tahiti
conf presse FIFO 2014
©SVY FIFO
Au cours d'une conférence de presse ce matin, le FIFO a présenté son jury. Il sera présidé par Luc Jacquet, le réalisateur du film la marche de l'empereur. 14 films sont sélectionnées pour la compétition, dont 2 films sur la Polynésie Française, et 19 documentaires hors compétition.
La 11ème édition du FIFO aura lieu du 3 au 9 février 2014 à la Maison de la culture. 115 films ont été enregistrés pour le prochain Festival International du Film Documentaire Océanien mais le comité en a sélectionné 14 en compétition dont 2 films sur la Polynésie française. Sachez également que 19 documentaires hors compétition, ont été retenus.
 
Cette année, le jury du FIFO sera présidé par Luc Jacquet qui a obtenu un oscar pour le film « La Marche de l'empereur », un film qui connaît un succès mondial et reçoit de nombreuses récompenses, notamment l'Oscar du meilleur film documentaire, le 5 mars 2006, lors de la 78e cérémonie des Oscars à Hollywood. Le réalisateur avait présidé ce même jury il y a 3 années.  
 
Communiqué de presse du FIFO :

PRESENTATION de la sélection du 11ème FIFO, le Festival International du Film documentaire Océanien
Papeete - Février 2014
 

Pourquoi ce festival ?

 
L’Océanie est une immense région, culturellement très riche, mais qui demeure pourtant peu connue. Faire de Tahiti la capitale océanienne du film documentaire permet d’abord aux océaniens de se rencontrer et de se révéler aux yeux du monde. Trait d’union entre le monde polynésien, micronésien et mélanésien et l’Occident, le FIFO est devenu un lieu privilégié où la parole est donnée à l’homme du Pacifique. C’est également un évènement culturel qui permet la promotion de la région à travers ses images.
 
Depuis 2004, le Festival a eut la chance d’accueillir des membres du jury prestigieux, tel qu’Hervé Bourges, Laure Adler, Pierre-Henri Deleau, Florence Aubenas, Stéphane Martin, Véronique Cayla,  Luc Jacquet, Elie Chouraqui. L’amitié de ces personnalités a aidé au développement du FIFO, et notamment à sa reconnaissance au niveau national.
 
Le FIFO a également  permis à la culture océanienne de voyager, à travers la région, mais aussi en métropole, grâce aux opérations ‘Hors les Murs’. De Maré en Calédonie, à la Tasmanie en Australie, de Paris au Festival de Cabourg, les films du FIFO ont voyagé, permettant la promotion de la production audiovisuelle, mais aussi de l’identité et de la spécificité de la région. A partir de 2014, le FIFO sera également intégré aux programmes des French Film Festival Australiens et Néo-Zélandais.
 
Depuis sa création, le FIFO a ainsi eu une influence culturelle pour l’Océanie, mais également économique, à l’échelle de la Polynésie, en favorisant le développement audiovisuel et en participant à la promotion de la région.
 

La sélection du 11ème FIFO

 
Le comité de présélection était composé de :
 
Benjamin Picard, réalisateur et membre de l’ATPA
Claire Pasdelou, traductrice
Eliane Koller, anthropologue et réalisatrice
Marc Louvat, producteur multimédia
Guy Wallart, réalisateur et éditeur
Hina Sylvain, responsable des programmes de Polynésie 1ère
Marie-Noëlle Fremy, historienne
Michèle De Chazeaux, productrice animatrice
Philippe Porcher, caméraman, représentant de TNTV
 
L’organisation a enregistré 115 dossiers, et 93 films ont été visionnés par le comité de présélection. Proportionnellement on observe une progression de la production francophone présentée au FIFO (lors des dernières éditions, les productions australiennes et néozélandaises étaient très nettement majoritaires). On notera particulièrement cette année une nette progression de la participation néo-calédonienne.
 
FIFO surces
 
Le Comité a sélectionné 14 films en compétition et 19 films hors compétition. Ces productions sélectionnées sont issues d’Australie, Nouvelle-Zélande, de  Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française, des îles Cook, de Hawaii, de Papouasie Nouvelle-Guinée, mais également d’Europe, avec des problématiques culturelles, environnementales, politiques, historiques, sociales, ainsi que sportives ou économiques.
 
Les films en catégorie « compétition » concourent pour le Grand Prix FIFO-France Télévisions et trois prix spéciaux, ainsi que pour le Prix du Public. Ces films en version originale sont sous-titrés en français ou en anglais selon la langue d’origine.
Les films en catégorie « hors compétition » concourent pour le Prix du Public. Ils sont présentés en version originale non sous-titrées.
 
La durée des documentaires est comprise entre 13 et 154 minutes.
Ø  La nuit du court océanien 
Pour la 5éme nuit du court océanien,  des courts métrages de fictions, mais également des courts documentaires  seront diffusés en ouverture du festival. Cette soirée, très appréciée du public, permet d’ouvrir le FIFO à des formats plus accessibles aux jeunes créateurs.  Le meilleur court-métrage de fiction et le meilleur court documentaire seront récompensés par le « prix du public », qui a la possibilité de voter à l’issue de la soirée.
 
Le Jury du 11ème FIFO
 
Président du Jury : Luc Jacquet France
Luc Jacquet FIFO
Luc Jacquet

Réalisateur oscarisé de « La marche de l’empereur », «  Le renard et l’Enfant » et dernièrement « Il était une forêt ».
 
Julia Overton - Australie
Productrice, Manager et Responsable des investissements à l’agence nationale Screen Australia 
 
Jacob Luamanuvae - Samoa
Référence internationale en matière d’animation 3D.
 
Chuck Boller - Hawaii
Responsable de l’organisation du HIFF (Hawaii International Film Festival).
 
Witi Ihimaera - Nouvelle-Zélande
Ecrivain et intellectuel néo-zélandais.
 
Emmanuel Tjibaou – Nouvelle-Calédonie 
Directeur du Centre Culturel Jean-Marie Tjibaou, linguiste et poète.
 
Moana Brotherson - Polynésie française
Directeur du pôle communication et multimedia de l’OPT.
 
Stella Taaroamea – Polynésie française
Journaliste et présentatrice Polynésie 1ère.