Disparition : fausse alerte au Taharaa

sauvetage mahina
pompiers
©Polynésie la 1ère

Samedi 30 janvier, deux équipes de recherche de Pirae et Mahina ont été déployées suite à un signalement au centre technique d'appel pour la "disparition" suspecte de 5 personnes. C'était finalement une fausse alerte, indique le tavana de Mahina, Damas Teuira.

Un coup de chaud, samedi soir, à Mahina. Deux équipes de recherche soit 9 pompiers de Pirae et de Mahina ont été déployées suite à un signalement au centre technique d'appel pour la "disparition " suspecte de 5 personnes.

Elles ont été aperçues en bas des falaises du Taharaa mais le signalement n'a pas fait état d'une mise en danger, simplement d'une disparition suspecte. A 22h, les recherches entreprises depuis 18h n'ont rien donné. Pour les pompiers et le maire de Mahina, Damas Teuira, c'était finalement une fausse alerte. Plus de peur que de mal donc pour cette intervention des pompiers, hier soir, sur les falaises du Taharaa. Le tavana revient sur les détails de l'intervention. 

Interview