polynésie
info locale

Maïna Sage élue députée avec 58,02 % des voix

politique tahiti
Maîna Sage succède à Edouard Fritch
Maïna Sage succède à Edouard Fritch
La candidate du Tahoeraa  a été élue samedi dans la 1ere circonscription. Elle succède à Edouard Fritch et rejoint Jonas Tahuaitu et Jean Paul Tuaiva sur les bancs de l’U.D.I  à l’Assemblée nationale. .
Créditée de 53% des voix au soir du 1er tour le 14 juin dernier, Maïna Sage conforte son avance et est confortablement élue samedi députée de la première circonscription de la Polynésie française en recueillant 16 380  voix contre 11 850 à son rival le candidat UPLD Tauhiti Nena.
 
Avec 58,02% des suffrages exprimés, la candidate du Tahoeraa Huiraatira devance son adversaire de 4530 voix et améliore son score du premier tour (12677 voix 52,96%).
 
C’est aux Marquises que la candidate orange réalise son meilleur score. Maïna Sage arrive en tête avec 62 %  des voix dans l’ensemble de l’archipel. C’est à Fatu Hiva qu’elle obtient son meilleur score avec 82  % des suffrages exprimés. Tauhiti Nena prend en revanche l’avantage à Nuku Hiva où il recueille 51 % des voix.
 
Aux Tuamotu Gambier, Maïna Sage recueille globalement 61% des voix et se classe en tête dans 16 des 17 communes de l’archipel appelées à voter. Comme au premier tour elle est battue à Rangiroa où le candidat indépendantiste recueille 53,32% des voix. Elle obtient 56% des voix à Hao et réalise son meilleur score dans l’archipel aux Gambier et à Tatakotoa avec 71 % et 79 % des suffrages exprimés.
 
Tauhiti Nena devant à Papeete
 
C’est dans les quatre communes des Iles Du Vent que le taux de participation a une fois encore été le plus faible (19,66  %). Maïna Sage réalise logiquement son meilleur score à Pirae, commune du député sortant Edouard Fritch où elle engrange 72,45  % des voix.
La candidate l’emporte également à Arue (56%), commune jaune ou le taux d’abstention est le plus fort de la circonscription.
Tauhiti Nena arrive en tête à Papeete
Tauhiti Nena arrive en tête à Papeete ©C Deso

Tauhiti Nena confirme à Papeete les bons résultats obtenus par le Tavini lors des dernières municipales au point de devancer la candidate autonomiste. Il recueille 50,27  % des suffrages. Le candidat indépendantiste  réalise également un excellent score à Moorea – Maiao  avec près de 49% des voix.
 
Ancienne ministre du tourisme du gouvernement Tong Sang en 2006 / 2007, Maïna Sage, 39 ans, gagnera donc au palais Bourbon les bancs du parti de centre droit de l’Union des Démocrates Indépendants fondé par Jean Louis Borloo en 2012. Elle y rejoindra un groupe de 32 parlementaires au rang desquels figurent déjà les deux autres députés Tahoeraa Jean Paul Tuaiva et Jonas Tahuaitu.
 
L’organisation de cette élection législative partielle fait suite à la démission du député – maire et président de l’Assemblée de Polynésie Edouard Fritch en application de la loi sur le non cumul des mandats.
Publicité